17.12.09

Empire des Fourmis Géantes

Bert I. Gordon
1977



Marilyn, agent immobilier dans le sud-est des Etats-Unis, cherche à rentabiliser un terrain marécageux en le vendant comme zone résidentielle à batir. Elle organise une expédition d'acheteurs potentiels, affrète un bateau et se rend sur place à travers une jungle dense et sauvage. Les deux conducteurs de buldozer, chargés de déblayer un peu le terrain, tombent sur une boîte de déchets atomiques. Une colonie de fourmis s'est nourrie de cette substance, et sortent de là aussi grosses que des tigres. Leur seule chance de salut est de fuir à travers la jungle...



Fiche Technique
 Titre original
Empire of the Ants

Réalisation
Bert I. Gordon

Scénario
Bert I. Gordon et Jack Turley
d'après l'œuvre de H.G. Wells

Production
Samuel Z. Arkoff et Bert I. Gordon

Société de production
Cinema 77

Musique
Dana Kaproff

Photographie
Reginald H. Morris

Montage
Michael Luciano

Décors
Charles Rosen

SFX
Roy L. Downey (Roy Downey)

Effets Visuels
Bert I. Gordon
Burt I. Harris Jr.
Erik von Buelow

Durée
89

Origine
Usa 1977




Interprètes


Joan Collins : Marilyn Fryser
    Robert Lansing :
Dan Stokely
    John David Carson :
Joe Morrison
    Albert Salmi :
Shérif Art Kincade
    Jacqueline Scott :
Margaret Ellis
    Pamela Susan Shoop :
Coreen Bradford
    Robert Pine :
Larry Graham
    Edward Power :
Charlie Pearson
    Brooke Palance :
Christine Graham
    Tom Fadden :
Sam Russell
    Irene Tedrow :
Velma Thompson
    Harry Holcombe :
Harry Thompson
    Jack Kosslyn :
Thomas Lawson
    Ilse Earl :
Mary Lawson
Commentaires

Gordon (alias Mister Big) surenchérit sur ses productions antérieures, lorqu'il montre la reine des fourmis utiliser son pouvoir à transmettre sa volonté directement aux humains qu'elle conditionne. Déjà lors du prologue plus que pompeux : "Traitez les fourmis avec respect, elles pourraient devenir la prochaine forme de vie à dominer notre planète", l'auteur nous décrivait cette faculté de persuasion d'une espèce particulière de fourmis, justement montrées dans le film. Mais l'originalité s'arrête là et Gordon utilise par ailleurs les mêmes ficelles, les mêmes transparances, usant sans vergogne d'éffets déjà expérimentés (voir la mouche noire) où la vision subjective des fourmis décompose l'écran en multiples facettes supposées représenter le regard particulier de nos bebettes. Dès lors, content de lui, il abuse de l'effet comme s'il filmait à travers d'une rape à fromage. Ceci sans préjudice de la banalité des dialogues et du peu d'intéret des personnages.


Download

En cours de Réup


1 commentaire:

christopher a dit…

bonjour génial mais il nous manque le mot de passe pour pouvoir voir le film une fois téléchargé

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails